Varize -Vaudoncourt (Moselle)

logo du site
  • Varize -Vaudoncourt
  • Varize -Vaudoncourt
  • Varize -Vaudoncourt
  • Varize -Vaudoncourt
  • Varize -Vaudoncourt

Accueil du site > Pages Annexes > Le compostage

Le compostage

Le compostage de "déchets" permet de réduire le volume de sa poubelle et de recycler les déchets verts de son jardin. Le compost représente un humus de qualité nécessaire au bon développement des plantes. En incorporant son compost à la terre, le jardinier améliore la fertilité du sol de son jardin et limite le volume de déchets à traiter.

  • Que peut-on composter ? : les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d’œufs, marc de café, fruits et légumes abîmés, les déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, branchages broyés, les déchets de maison : essuie-tout, rouleaux de papier toilette, cendres de bois, papier journal, plantes d’intérieur.
  • Ce qu’il ne faut pas composter  : les plantes malades, les mauvaises herbes montées en graines, les branches de thuya, les plastiques, le verre, les métaux, les excréments et litières d’animaux domestiques (sauf litières compostables), les résidus de produits chimiques.
  • Comment composter ? : le compostage en tas Photo compostage en tas consiste à former un tas à même le sol d’une hauteur comprise entre 0,5 à 1 mètre. Le compostage en tas permet d’obtenir une grande quantité de compost et demande peu de temps pour son entretien. Le compost mûr et prêt à l’emploi sera obtenu au bout de 6 mois à un an. Attention tout de même à prévoir son emplacement dans un endroit plutôt caché et éloigné du voisinage (vision peu esthétique du tas de compost). Le compostage peut également se faire dans des bacs en bois composteur en bois, plastique ou tout autre matériau permettant de contenir les déchets. Le compostage en bac est plus esthétique et possède également un encombrement réduit. Le compostage est plus rapide, 6 mois en moyenne pour obtenir un compost mûr. Il nécessite cependant une plus grande surveillance pour éviter le dessèchement ou le pourrissement et au final produit de petits volumes de compost.
  • Les règles d’or pour bien composter  : bien mélanger les différentes catégories de déchets dès le départ. Aérer en réalisant un brassage régulier du mélange à l’aide d’une fourche tous les 1 à 2 mois. Surveiller l’humidité du compost qui doit conserver un taux d’humidité suffisant.
  • Comment utiliser le compost ? : le compost s’utilise comme amendement organique naturel pour votre jardin. Vous pouvez l’incorporer dans votre jardin potager par binage à l’automne ou au printemps. Il peut également être réparti aux pieds des arbres fruitiers et des haies arbustives ou encore dispersé finement sur votre pelouse à l’aide d’un tamis.

Bon compost !



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF